marie christine fresse

marie christine fresse

Pas trop l’habitude de parler de moi mais vous êtes certainement curieux de savoir qui je suis, d’où je sors, et quel est mon parcours énergétique. Alors voilà:

Tombée dans l’énergie très tôt, par le biais des Arts Plastiques et de la danse contemporaine. Expression, énergie créative, transformer des idées, matérialiser, donner vie! Cela aura toujours été le fil conducteur dans tout mon parcours, parcours de toute une vie!

Débuts professionnels en 1978 avec le Shiatsu de Tanaka Min, enseignement et séances individuelles, puis, dès 80 enseignement du Tai Chi, à la demande de Maitre Tung Kai Yin. Tout en continuant bien-sûr la danse contemporaine et les Arts Plastiques, avec passage aux Beaux-Arts et en Ecole d’Architecture, où j’ai notamment travaillé sur la symbolique de l’architecture, sa psychologie, et sur la perception sensible de l’espace. Des études qui répondaient parfaitement à mon attente et qui ont porté de belles créations, chorégraphiques et plastiques. Toujours en recherche, dans l’approfondissement de mes connaissances, je me suis formée en médecine chinoise. A travers laquelle j’ai pu comprendre le lien entre le corps et l’esprit, les causes de la maladie. Après le corps et l’esprit, et quelques séjours au Népal, au Tibet, au Bouthan, de monastères en dispensaires, je plonge dans cette « spiritualité » et approche les différents plans de conscience, les différents corps énergétiques.

Des changements de vie, et je profite d’une période de transition pour reprendre quelques cours. Je me suis tournée vers Michel Odoul pour son « Dis-moi où tu as mal et je te dirai pourquoi » et j’ai eu la chance d’étudier plusieurs années notamment en psychologie énergétique et corporelle. Et j’ai profité de ces années à l’IFS pour suivre aussi le cours de diététique énergétique, avec Jean Pelissier. Tout cet enseignement m’amenant à m’installer comme thérapeute.

Puis, vient le temps du quantique… Le Yang domine le Yin, l’esprit, la matière… OK, je l’avais compris depuis longtemps au travers de mes activités de création, du Tai Chi, de la MTC, et j’en découvrais toute la portée dans le travail thérapeutique. Le pouvoir de l’intention, et donc de l’information. Je m’intéresse particulièrement au travail de Sheldrake et des champs morphogénétiques, au travail de Jacqueline Bousquet, et bien d’autres. Une approche « scientifique » qui me satisfait, car je me suis toujours positionnée loin des mouvements « new-age » (pseudo spiritualité). Je m’informe alors et expérimente différents supports et appareils dits « quantiques », capables d’analyser une structure énergétique, d’identifier les désordres et de les corriger par la diffusion d’informations vibratoires, selon un certain programme. Des essais concluants dans certains cas, voir même bluffants, mais pour moi des appareils très insatisfaisants, car travaillant comme un ordinateur. Je continue les recherches vers des concepts plus « énergétiques » et je découvre ainsi le travail de Roberto Zamperini, sur les systèmes subtils. Il développe la TEV® (Technique Energo Vibrationnelle) en parfaite adéquation avec la Médecine Chinoise, la Médecine Tibétaine, et la Médecine Ayurvédique. Tradition et modernité! Je pratique avec cette méthode depuis 2010, en thérapie vibrationnelle, avec de beaux résultats. En 2017, j’ai rejoints le CRESS® (Centre de Recherche sur les Energies et Systèmes Subtils), dont le siège est à Rome. Officiellement agrée, comme thérapeute et formatrice, pour diffuser la TEV® en France, je dispense pas mal de formations ici et là, avec honneur et joie!

En 2018, je réalise un rêve de toujours, vivre en pleine nature, là-haut dans la montagne, et faisant l’acquisition d’un petit chalet d’alpage. Lao, entre Terre et Ciel, où les énergies telluriques et cosmiques sont particulièrement fortes et bénéfiques! J’y installe mes activités dès 2019, dans l’idée d’y centraliser  toutes mes interventions de soins, d’accompagnement et d’enseignement. Besoin de me poser, de me consacrer à la transmission des connaissances (que ce soit pas l’enseignement, par les soins, ou simplement par l’accompagnement, le conseil).

Puis, vint le Covid… Deux années difficiles, 20 et 21, avec des soucis de santé, de mesures sanitaires strictes. Naturellement confinée, mais O combien chanceuse et libre!

Donc, mise en sommeil des séjours (hébergement au chalet) avec toutefois un maintien des séances en individuel (soins, cours), le développement des interventions à distance, et d’un enseignement adapté, parfaitement personnel avec le développement de la méthode VIE (Vibration-Information-Energie) permettant à tout un chacun, de prendre en main sa santé. Il est temps du bien-être autonome. Prendre soin de soi!